Pourquoi le bois jaune n’est-il pas pris dans la rue ?

Pourquoi le bois jaune n’est-il pas pris dans la rue ?

Dans le poème « The Road not Taken », le poète appelle la forêt « The Yellow Wood » parce que c’était la période de l’automne (automne). Ainsi, toutes les feuilles sont devenues jaunes ou orangées jaunâtres.

Pourquoi le bois jaune signifie-t-il ?

Réponse : (i) une forêt jaune – La forêt jaune symbolise la saison d’automne, qui est synonyme d’âge. Le poète peut se référer au moyen âge de la vie. (ii) elle était herbeuse et voulait être usée – cela signifie que la route était pleine d’herbe et n’était pas utilisée par les voyageurs car elle ne semblait pas être dérangée ou écrasée.

Pourquoi a-t-il choisi la deuxième voie ?

La deuxième rue avait une meilleure revendication – elle était herbeuse et voulait être usée. De plus, il était moins fréquenté, alors le poète, en tant qu’aventurier, a voulu choisir la deuxième route. Le poète a choisi la deuxième voie parce que la route était moins fréquentée et qu’il voulait faire quelque chose de différent.

Quel est le sujet du poème The Road Not Taken?

Avec ce poème, le poète Robert Frost souligne l’importance de prendre la bonne décision au bon moment. Dans la vie, nous devons faire nos choix ; parfois, nous devons prendre ces décisions sans bien comprendre l’état des choses.

En quoi les deux rues étaient-elles différentes ?

(i) Dans la deuxième strophe, le poète explique que la seule différence entre les deux routes était que la route qu’il empruntait avait le droit d’être choisie (la meilleure revendication) car elle était couverte d’herbe et semblait ne pas l’avoir été. été beaucoup utilisé non plus.

Pourquoi le poète a-t-il choisi la route la moins fréquentée ?

Réponses. Le poète a choisi la route la moins fréquentée parce qu’elle était couverte d’herbe et qu’elle était propre et belle et voulait être transportée parce que très peu de gens avaient conduit sur cette route. Le poète était aventureux et voulait découvrir cette route.

Pourquoi le poète se tient-il sur le chemin non choisi depuis longtemps ?

le poète est resté longtemps à penser à sa vie tout en regardant un chemin à perte de vue et en essayant de voir à quoi ressemblerait la vie s’il suivait ce chemin. Le poète dans le poème « The Road Not Taken » réfléchit au chemin à prendre dans la vie.

Où le poète a-t-il longtemps cherché ?

Le poète regrette de ne pas avoir pu, en voyageur solitaire, parcourir les deux routes en même temps. Il resta là un long moment, regardant la rue aussi loin que possible. La route s’incurva alors et disparut de ses yeux dans les buissons et les broussailles.

Où était le poète, qu’a-t-il vu ?

Le poète se tenait à l’endroit où une route se divise en deux voies. Il pouvait voir le sous-bois dans l’une des ruelles et l’autre était pleine de feuilles séchées qui étaient tombées. 2. Le poète était confus quant à la voie à suivre.

Laquelle des deux voies le poète a-t-il choisie et pourquoi ?

Réponse : Le poète Robert Frost a choisi la « route la moins fréquentée » lorsqu’il se tenait devant deux routes qui « divergeaient dans une forêt jaune ». Métaphoriquement, le poète dit avoir emprunté un chemin plus risqué que celui de la plupart d’entre nous, celui d’un artiste créateur et écrivain.

Quelle voie le poète a-t-il choisi ?

Le poète a choisi la route la moins fréquentée parce qu’il n’était pas comme les autres voyageurs. Il choisit le chemin de la vie semé d’embûches pour acquérir de l’expérience. Même si les deux routes menaient à la même destination, il aimait conduire sur une route pleine d’obstacles.

Tags: No tags

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *