Communiqué de presse UDE sur NDDL

Paris, le 18 janvier 2018

L’UDE salue la décision du président de la république Emmanuel Macron et de son gouvernement d’abandonner le projet d’aéroport de Notre- Dame-des-Landes. L’UDE remercie tous sont qui depuis des années ont lutté pour que ce projet inutile soit arrêté.

Pour Christophe Madrolle « Après des années de tergiversation et de polémiques, cette décision de bon sens écologique, économique et politique est enfin prise ». « C’est une décision intelligente et pragmatique, sortons maintenant de ce problème par le haut en respectant tous les protagonistes, protégeons la nature et améliorons la qualité des transports publics » a déclaré le président de l’UDE, Jean-Vincent Placé.

On entame 2018 avec deux bonnes nouvelles pour l’écologie après le vote hier du parlement européen contre la pêche électrique. L’abandon de notre Dame-des-Landes doit être le signal que le monde d’avant doit laisser sa place au monde du développement durable, il est essentiel pour cela que les écologistes pragmatiques se rassemblent pour peser davantage.

Contact : Christophe Rossignol,
Secrétaire général adjoint de l’UDE, référent Ile de France
Tel. 06.44.31.16.80

Assemblé générale de l’UDE le samedi 9 décembre à Kremlin-Bicêtre

Le samedi 9 décembre au Kremlin-Bicêtre (Espace André Maigné – 18 bis Rue du 14 Juillet – 94270 Le Kremlin-Bicêtre), aura lieu l’Assemblée Générale de l’UDE.

L’occasion de nous retrouver toutes et tous afin d’échanger sur la situation politique, et les enjeux à venir.

Ordre du jour

  • 13h30 – Accueil des participants
  • 14h00 – Mot d’ouverture par Christophe MADROLLE, Secrétaire Général de l’UDE
  • 14h05 – Intervention de Jean-Vincent PLACÉ et Jean-Luc BENNAHMIAS
  • 14h15 – Débat sur les enjeux écologiques, la COP23, les premiers mois de Nicolas Hulot au gouvernement. Animé par François-Michel LAMBERT, Député des Bouches-du-Rhône.
  • 15h00 – « Réformes des institutions , jusque où aller ? » animé par Thomas CLAY, Juriste, ex-président de la Haute autorité de la primaire de la gauche.
  • 16h00 – Débat de politique générale, en présence des représentants de formations politiques.
  • 17h30 – Fin de l’AG

Plan d’accès :

cliquez ici si le plan ne s’affiche pas dans votre navigateur.

Communiqué de presse UDE | Union Européenne : Jean-Vincent Placé salue les propositions concrètes de Jean-Claude Juncker

Jean-Vincent Placé, président de l’UDE salue les propositions concrètes en faveur de l’Europe faites par M. Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne,  à deux jours d’un sommet de chefs d’Etat et de gouvernement à Bratislava.

M. Juncker, rappelant à juste titre la nécessité de protéger les citoyens de l’Union et son modèle social a  proposé des solutions volontaristes pour ressouder l’Europe.

Parmi elles, la nécessité d’améliorer la coopération en matière de sécurité et de défense,  et  la création d’un quartier-général unique au sein de l’UE, reposant  sur des ressources militaires communes mais aussi le renforcement du plan d’investissement avec la création d’un nouveau plan destiné à l’Afrique et au Moyen-Orient

Sur le plan économique, M. Juncker a réaffirmé sa la nécessité  de lutter contre le chômage, notamment celui des jeunes, avec la création d’un corps européen de solidarité, et l’importance de renforcer la lutte contre le dumping fiscal,  en  rappelant que « chaque entreprise, quelle que soit sa taille, doit payer des impôts là où elle fait des bénéfices ».

Ces propositions, à l’instar du doublement du fond d’investissement sur la mandature 2014/2020, marquent une volonté réelle de reconstruire l’Europe, cependant pour l’UDE il est essentiel d’amplifier cette dynamique.

Il convient de doubler le budget européen, soit 2% du PIB de l’Union, en appliquant enfin la taxe Tobin, et en assumant la mutualisation des dettes par l’émission d’Euros Obligations.

L’UDE propose  en matière de sécurité, de créer un « FBI européen » et de renforcer les moyens humains et financiers de Frontex pour assurer le contrôle et la protection des frontières extérieures de l’UE.

Face aux défis populistes et xénophobes il est désormais temps de construire l’Europe par la culture, en renforçant l’identité Européenne, par exemple en enseignant davantage l’histoire de l’Europe dans les écoles, en démultipliant les résidences d’artistes, en donnant des visages de musiciens, peintre et d’écrivains, aux billets Européens, en mettant en place des équipes européennes dans les grandes compétitions sportives…

La création d’un Erasmus pour tous, notamment pour les salariés et demandeurs d’emplois, artistes, chefs d’entreprises…. aura par ailleurs des bienfaits économique en favorisant les échanges de bonnes pratiques économiques et sociales, en participant à l’ouverture d’esprit, au renforcement des coopérations économiques et scientifiques, à l’innovation et aux partages des connaissances.

Enfin l’Europe doit redevenir le fer de lance de la lutte contre le dérèglement climatique, en luttant contre le dumping écologique par l’instauration d’une taxe carbone aux frontières de l’UE et en renforçant le respect des normes sociales et environnementales.

Communiqué de presse UDE | NDDL

Notre-Dame-des-LAndes : L’UDE reconnait le résultat de la consultation

Paris, le 27 juin 2016

L’Union des Démocrates et des Ecologistes (UDE) prend acte du résultat de la consultation sur le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes avec un taux de participation de 51,08% dans le département de Loire Atlantique et un soutien au projet de  55,17%.

En tant qu’écologistes, en tant que démocrates, nous avons soutenu le processus démocratique mis en place par le gouvernement. L’UDE avait attiré l’attention sur les difficultés et les nuisances du projet et avait appelé à voter Non, mais nous reconnaissons aujourd’hui la légitimité de la consultation et le résultat du vote exprimé et demandons le respect de ce choix démocratique.

Afin d’aboutir à un projet plus soutenable, l’UDE souhaite que l’étude du CGED « sur les alternatives pour le développement aéroportuaire du Grand Ouest »  remis à Ségolène Royal soit pris en compte, en particulier le « sur-dimensionnement » du projet et l’inutilité de la construction d’une seconde piste.

Nous appelons également à la responsabilité tous les élus et citoyens afin que s’engage un processus de dialogue et de respect mutuel.

Communiqué de presse UDE | BREXIT

BREXIT : “un désaveu pour l’Union, qui nous oblige à repenser l’Europe plus politique et plus intégrée” (J-V. Placé & C. Madrolle, UDE) 

Paris, 24 juin 2016

L’Union des Démocrates et des Écologistes (UDE) prend acte, avec regrets, de la décision du peuple britannique de quitter l’Union Européenne après plus de 40 ans de parcours commun.

Même si David Cameron a joué avec le feu sur ce référendum, c’est un incontestable désaveu pour l’Union Européenne, sa gouvernance, son organisation, sa structure technocratique” ont jugé Jean-Vincent Placé et Christophe Madrolle, président et secrétaire général du parti.

Avec le départ de la Grande Bretagne, nous payons aussi des décennies d’atermoiements de l’institution, mais également des Etats-membres quant à leur relation avec Bruxelles” ont-ils ajouté.

L’avenir immédiat s’annonce difficile pour l’Union, mais cette première va nous obliger à repenser en profondeur le projet européen” ont-ils encore affirmé.

L’UDE, formation pro-européenne, appelle toutes celles et tous ceux qui croient encore au projet européen à ne pas baisser les bras, à poursuivre leur engagement dans une Union qui doit être désormais plus politique et plus intégrée encore. L’UDE prendra toute sa place dans le débat sur l’avenir européen ” ont-ils assuré.

Communiqué de presse UDE | Oui au débat pour éclairer les français sur l’avenir du nucléaire.

Trois grands syndicats de l’Energie (CGT, FO, CFE-CGC)  viennent de demander un débat sur l’avenir de la filière nucléaire française. Même si, contrairement à leurs propos,  deux grands débats ont déjà eu lieu, en 2012 lors de l’élection présidentielle et lors du projet de loi sur la transition énergétique, l’UDE répond favorablement à cette demande.
En effet, la démission tonitruante du directeur financier d’EDF, avertissant de problèmes financiers majeurs à venir pour son groupe, les pertes massives et la recapitalisation d’AREVA par l’État ; montrent à l’évidence que notre pays  a besoin de débat régulier sur ces enjeux majeurs.

Sur cette question de la transition énergétique et de l’avenir du parc nucléaire français, le débat public organisé  avec le plus grand nombre avec des d’arguments vérifiables est la meilleure solution, plutôt que de livrer les décisions à l’influence des lobbys et des émotions du moment.

Enfin, même si ce débat est utile en France, l’UDE pense qu’il l’est tout autant au niveau Européen.

Dans ce débat l’UDE est prête à prendre toute sa place et à développer des positions argumentées et dynamiques qui permettront de dégager des perspectives d’avenir.


 

Communiqué de presse UDE | Démocrates et écologistes : deux valeurs qui rassemblent

Cette semaine, le président Ecologiste et démocrate Autrichien, Alexander Van der Bellen,  a sauvé son pays de l’extrême-droite grâce à une ligne politique d’ouverture, de rassemblement et de responsabilités. Quelques jours plus tôt, en Allemagne,  le président Ecologiste de la région de Bade-Wurtemberg,  Wilfried Kretschmann,  avait  fait preuve de la même volonté de rassemblement, d’ouverture et de responsabilités, ce qui lui a permis de regagner. L’écologie est une valeur d’avenir, pas de repli sur soi ni de dogmatisme. Sa place est au centre de la vie politique, ni en marge ni à l’extrême. Etre démocrates, c’est défendre des valeurs humanistes. C’est cela qui doit fonder l’union durable des démocrates et  des écologistes en France et en Europe.

En France, face à la montée du  poujadisme et de l’extrême droite,  responsabilité, ouverture et rassemblement sont tout aussi nécessaire. L’UDE, qui rassemble des courants issus de la tradition démocrate et de la tradition écologiste prône depuis sa création ces valeurs.  L’UDE a réaffirmé ce weekend  sa détermination à agir et se situer au cœur de la vie politique française.  L’UDE qui  a participé à la création de la Belle Alliance Populaire s’emploiera  à élargir cette union. L’Ude organise les 25 et 26 aout son université d’été à Nantes, puis sera co-oganistateur  de celles de  la Belle Alliance Populaire.

 

Le Président de l’UDE J-V. Placé à Lille pour lancer l’UDE Hauts-de-France

LILLE, 22 avril 2016

Le Président de l’UDE, Jean-Vincent Placé a lancé ce jeudi soir à Lille (Nord), la fédération régionale du Nord-Pas-de-Calais-Picardie (Hauts-de-France) de l’Union des Démocrates et des Ecologistes (UDE).

Autour de Marie-Pierre BRESSON et de Pierre YANA, l’UDE Hauts-de-France se veut force de proposition pragmatique, ouverte et réformiste sur les territoires de la nouvelle entité régionale.

Le Président de l’UDE a jugé « solide et efficace » l’équipe régionale constituée par Marie-Pierre BRESSON et Pierre YANA.

« Cette équipe dynamique saura porter, j’en suis sûr, avec force et convictions, les valeurs réformistes, européennes, écologistes et démocrates que nous défendons à l’UDE » a-t-il encore jugé lors de cette réunion dans la capitale régionale.

« Je salue aussi l’engagement des jeunes UDE présents ce soir, qui incarnent aussi par leur engagement, le nécessaire renouvellement » a-t-il souligné.

Jean-Vincent Placé entame ce vendredi une ministérielle, consacrée à la fusion des régions Nord-Pas-de-Calais-Picardie, et au numérique.

Contact presse : mathieu.cuip@u-d-e.fr

Communiqué de presse | Réaction à l’intervention du Président de la République

« Un président juste, combatif et rassurant. »

L’UDE salue la détermination et la volonté exprimées par François Hollande de continuer à renforcer le modèle social français tout en le modernisant pour le rendre plus juste. Le Président a réaffirmé la nécessité de dialoguer pour mieux réformer, de rassembler pour agir dans la justice sociale, en réduisant les inégalités et en œuvrant pour l’octroi de nouveaux droits.

“Notre pays était en quasi faillite il y a quatre ans. Désormais, grâce à l’action du gouvernement, les fondamentaux de notre économie sont rétablis, les déficits se réduisent, les entreprises reprennent confiance. La France est à nouveau sur les rails, prête pour affronter la compétition internationale.”

« Le Chef de l’Etat a rappelé son engagement en faveur de la modernisation des politiques publiques, et de  la simplification du quotidien des entreprises comme celui des particuliers.» a salué le Président de l’UDE, Jean-Vincent Placé.

Le Président de l’UDE a également souligné « la détermination du Chef de l’Etat pour l’écologie, rappelant ce soir la baisse de la part du nucléaire et l’importance d’accroitre la part des énergies renouvelables et du mix énergétique .

Après le succès de la COP21, le Président de la République tient également sa promesse de fermer la Centrale de Fessenheim » s’est-il encore félicité.

Rassembleur, le président a démontré sa maîtrise des dossiers et réaffirmé la nécessité d’une France ouverte sur le monde, s’inscrivant pleinement dans l’Union Européenne, tout en soulignant l’indispensable préservation de notre pacte républicain.

Lettre de l’UDE Ile de France pour les Régionales 2015

logo-UDE-simple

L’Union des démocrates et des écologistes
pour une Île-de-France humaine

Le 13 novembre dernier, l’Île-de-France a été frappée en plein cœur, confrontant la France entière à une horreur totale, absolue. Les pensées des membres de l’Union des Démocrates et des Ecologistes – UDE vont avant tout aux victimes et à leurs proches.

Face à cette douleur qui nous submerge, l’Unité de la République est indispensable. Nous devons être unis, unis pour répondre à cette attaque abominable, unis pour nous défendre, unis pour continuer

à combattre les auteurs de ces attentats, leurs commanditaires et leurs complices, tant sur notre territoire qu’à l’international. L’UDE sera aux côtés du gouvernement pour affronter cette épreuve.

Nous sommes la République, porteuse des valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité. Ces monstres ne feront pas de nous des monstres.

Nous ne devons pas céder à l’amalgame entre réfugié et terrorisme, à la confusion entre Islam et terrorisme que certains essaient d’instaurer. Nous devons continuer à lutter contre le racisme et la xénophobie.

Notre démocratie doit être forte face aux responsabilités qui nous incombent.

C’est pourquoi, après la suspension de la campagne, le débat démocratique doit prendre de la hauteur. La République nous appelle à voter lors des élections régionales qui se tiendront les 6 et 13 décembre prochain.

Nous vous appelons à défendre nos valeurs républicaines, les 6 et 13 décembre prochain, pour continuer à faire vivre notre démocratie.

Plus que jamais nous avons besoin d’humanité, nous avons besoin d’une Ile-de-France humaine.

Nos candidats en Ile de France : Gilles Casanova, Liliane Pays, Guillaume Vuilletet, Laurence Bonzani, Jean-Vincent placé, Président de l’UDE, Janine Maurice-Bellay, Stéphane Gatignon, Abdelali Meziane, Rosandre Valleray, Christophe Rossignol

Les 6 et 13 décembre, votez pour une Île-de-France Humaine !
texte-candidats-bartoVive la République, vive l’Île-de-France et vive la France !

candidats-UDE-IDF

texte-sur-fond-vert

  • Une alimentation saine pour toutes et tous
    Apporter une réponse concrète à l’accès des plus précaires à une alimentation verte diversifiée et de qualité, avec des produits biologiques et menus végétariens dans toutes les cantines scolaires.
  •  Un grand plan pour l’économie circulaire et collaborative « Green business ».
  • Faciliter et garantir l’accès aux soins des franciliens en luttant contre les déserts médicaux et en soutenant l’installation de maisons de santé.
    • Augmenter le chèque santé pour les jeunes, mis en place par les élus UDE, à 120€ par an pour l’acquisition d’une mutuelle.
  • Une politique du logement à visage humain
    Pas d’aide régionale sans mixité sociale, lutter contre l’habitat insalubre et la précarité énergétique.
  • Les transports plus sûrs et facilités
    En grande couronne, l’UDE a obtenu l’arrêt des TER Centre en gare de Dourdan, d’Etampes et d’Angerville, facilitant le quotidien de milliers de voyageurs.

    • Aider les franciliens dans le dernier km en favorisant la multimodalité et l’accès aux transports en commun.
    • Rendre valable le Ticket + pendant 1h30 pour tous types de transports en commun sans distinction.
  • Une région solidaire avec ses ainés qui accompagne nos ainés dépendants et développe des Ehpad spécialisés dans l’accueil des malades d’Alzheimer.
  • Culture et sport pour tous et partout
    Assurer un maillage territoriale de la culture, soutenir le tissu associatif sportif, soutenir une candidature olympique éco-exemplaire.

bas-du-tract