IdF – L’UDE présente à la cérémonie de Vœux du Groupe RCDEC

 

Le 9 Jenvier, l’UDE était bien entendu présente à la cérémonie de vœux du Groupe RCDEC (Radical, Citoyen, Démocrate, Ecologiste et Centriste au Conseil Régiona)l d’Ile-de-France, dont Emmanuel Cosse est membre.

Ce fut l’occasion pour Eddie Ait, le président du Groupe de réaffirmer l’urgence que tous les choix faits par Ile-de-france soient déterminés par l’enjeu de l’Ecologie et la défense de la justice sociale pour les Franciliennes et les Franciliens.

 

 

 

 

Tribune de Jean-Luc Bennahmias et Gilles Casanova, Le Journal du Dimanche | 28 février 2016

JDD logoTRIBUNE – 2017 : l’inédit n’est pas qu’une hypothèse, c’est aussi un devoir

Ne pas réitérer l’erreur de Chirac en 2002, vainqueur avec toutes les voix de la France anti-FN mais ne gouvernant qu’avec son socle du premier tour. Voilà l’appel que lancent Jean-Luc Bennahmias, président du Front démocrate et Gilles Casanova, son secrétaire général adjoint. “Dans une situation bien plus difficile, les protagonistes du Conseil national de la Résistance, surent rassembler, pour faire face aux défis de l’avenir, des femmes et des hommes provenant des courants, tellement divers, qui formaient la Résistance française”.

>>> Lire la Tribune

Retrouvez les photos du Congrès Fondateur de l’UDE !

 

Voici quelques photos-souvenir du Congrès fondateur de l’UDE du 17 octobre 2015 à la Cité des sciences et de l’industrie de La Villette, avec les partis fondateurs, le Front Démocrate Ecologique et social de Jean-Luc Bennahmias et Ecologistes! de François de Rugy et Jean-Vincent Placé.

Écoutez ou réécoutez le live du Congrès Fondateur de l’UDE sur Radio Frondem’air

Samedi 17 octobre 2015, avait lieu le Congrès Fondateur de l’UDE, retransmis en direct live sur Radio Frondem’air, la WebRadio du Front Démocrate Écologique et social, parti fondateur de Jean-Luc Bennahmias, avec Ecologistes! , le parti de Jean-Vincent Placé et François de Rugy.

Extraits de l’article du Figaro :

“La famille s’agrandit. Alors que les premières pierres de la «maison commune» avaient été posées au printemps, l’Union des démocrates et des Ecologistes (UDE), qui rassemble des responsables du Front démocrate écologique et social et du nouveau parti Ecologistes!, a été lancée officiellement samedi après-midi, à l’occasion d’un congrès fondateur et en présence d’environ 300 militants.”

“Jean-Vincent Placé affiche lui une mine plus sévère qu’à son habitude. Le sénateur est président de la confédération de partis. Il a rédigé son discours de clôture, quand d’ordinaire il se laisse aller à l’improvisation ou préfère éviter les pupitres. «On va réintéresser les citoyens au débat d’idées», ambitionne-t-il. Dans des accents vallsistes, l’écologiste social-démocrate a vanté son engagement «réformiste», la République, la laïcité. Il a défendu, pêle-mêle, la mondialisation, l’Europe, et fustigé le nucléaire, le diesel, «ces impasses du passé dont il nous faut sortir». «C’est une écologie du pouvoir, de la prise de pouvoir», a-t-il lancé, engageant très clairement l’UDE dans toutes les échéances électorales à venir et marquant la rupture avec EELV. L’élu se montre agacé d’être réduit à un militant pro-Hollande. «Nous ne sommes pas une officine vassalisé», fait-il remarquer à la presse. «Nous représentons l’écologie qui assume ses responsabilités», souligne de son côté François de Rugy, co-président de l’UDE, qui n’a jamais caché son envie de devenir un jour ministre.”

 

PACA : Christophe Madrolle, UDE – Front Démocrate, tête de liste Bouches-du-Rhône, sur la liste Castaner

La Provence, 06/10/2015 | Alexandra Ducamp | Photo Philippe Laurenson

Le tête de liste (PS-UDE) dans les Bouches-du-Rhône en opération séduction auprès des militants PS de Gardanne pour “réveiller la gauche”

Extraits :

Il déboule comme un tourbillon, claque des bises aux responsables des sections socialistes venus des communes alentours, envoie du tutoiement et du camarade tous azimuts, dégage le cendrier de la table pour la photo et débite : “Je me présente Christophe Madrolle, j’ai voulu vous rencontrer, c’est ma culture rugby, j’aime travailler collectif, on a deux mois pour le faire !” Go !

Pour des postures politiciennes, Jean-Marc Coppola (FdG) et Sophie Camard (EELV) font liste à part, mais je tendrai la main toujours, car mon camp, c’est la gauche.” Bien avant un éventuel programme, c’est sur les “valeurs de la gauche” que Madrolle, le centre gauche qui veut “ouvrir les fenêtres” compte faire équipe : “Le FN, c’est un risque réel et Estrosi, c’est une Morano au masculin, avec l’éventualité que tous les financements glissent vers Nice.”

Lancement de l’UDE

Le Traité des Fondateurs

Les crises multiformes – sociales, écologiques, morales – que traverse notre pays, nécessitent un nouvel élan démocratique et un rassemblement des forces de progrès, revendiquant une vision moderne de la social-démocratie et de l’écologie réformatrice.

Les signataires, rassemblés ce jour, entérinent la création de l’Union des Démocrates et des Écologistes (UDE), une fédération politique qui se situe au centre gauche de l’échiquier politique français.

Elle réunit celles et ceux qui partagent une vision réformatrice du pouvoir, se reconnaissent dans les valeurs républicaines, d’écologie de progrès, de social-démocratie, de laïcité, et sont résolument pro- européens.

Respectueuse de ses identités et ses différences, l’Union des Démocrates et des Écologistes assume le dépassement des clivages de postures, des oppositions factices, des schémas d’hier, permettant le rassemblement dans une maison commune, des progressistes, des écologistes réformateurs et des sociaux-démocrates.

Nous soutenons l’idée d’une démocratie moderne, bâtie autour de responsables politiques, associatif, citoyens, réunis pour proposer les grandes réformes dont le pays a vitalement besoin, et portant une capacité à nouer des compromis, dans le cadre d’un dialogue social renouvelé.

Nous portons l’idée d’une transition écologique ambitieuse, luttant contre la surexploitation des ressources naturelles et la destruction des écosystèmes, et préparant l’avènement d’un nouveau modèle de développement. Nous défendrons l’économie verte, porteuse d’emplois, le développement de filières innovantes, l’économie circulaire, la reconversion de l’économie carbonée.

Nous assumons un clair positionnement pro-européen, soutenant l’idée d’une Union Européenne qui abandonne les politiques d’austérités, lutte résolument contre le changement climatique – par une action diplomatique plus puissante – et qui pèse de tout son poids dans le concert des nations.

Nous défendons l’idée d’une Union Européenne plus lisible, au fonctionnement plus démocratique, offrant des politiques porteuses d’espoirs pour les citoyens européens, des politiques innovantes et socialement positives, en particulier pour la jeunesse.

Celles et ceux qui n’ont pas renoncé au redressement économique, démocratique et moral du pays doivent agir ensemble, rassemblés pour porter une nouvelle ambition.

Acteur des changements nécessaires face à l’immobilisme et au front des refus en tous genres, l’Union des Démocrates et des Écologistes sera force de proposition, positive et pragmatique, souhaitant offrir des perspectives ambitieuses de redressement au pays, en assumant pleinement ses responsabilités, dans le débat public, dans nos territoires, comme à l’Assemblée nationale et au Sénat.

Les Fondateurs