Communiqué de presse UDE | Oui au débat pour éclairer les français sur l’avenir du nucléaire.

Trois grands syndicats de l’Energie (CGT, FO, CFE-CGC)  viennent de demander un débat sur l’avenir de la filière nucléaire française. Même si, contrairement à leurs propos,  deux grands débats ont déjà eu lieu, en 2012 lors de l’élection présidentielle et lors du projet de loi sur la transition énergétique, l’UDE répond favorablement à cette demande.
En effet, la démission tonitruante du directeur financier d’EDF, avertissant de problèmes financiers majeurs à venir pour son groupe, les pertes massives et la recapitalisation d’AREVA par l’État ; montrent à l’évidence que notre pays  a besoin de débat régulier sur ces enjeux majeurs.

Sur cette question de la transition énergétique et de l’avenir du parc nucléaire français, le débat public organisé  avec le plus grand nombre avec des d’arguments vérifiables est la meilleure solution, plutôt que de livrer les décisions à l’influence des lobbys et des émotions du moment.

Enfin, même si ce débat est utile en France, l’UDE pense qu’il l’est tout autant au niveau Européen.

Dans ce débat l’UDE est prête à prendre toute sa place et à développer des positions argumentées et dynamiques qui permettront de dégager des perspectives d’avenir.


 

Communiqué de presse UDE | Démocrates et écologistes : deux valeurs qui rassemblent

Cette semaine, le président Ecologiste et démocrate Autrichien, Alexander Van der Bellen,  a sauvé son pays de l’extrême-droite grâce à une ligne politique d’ouverture, de rassemblement et de responsabilités. Quelques jours plus tôt, en Allemagne,  le président Ecologiste de la région de Bade-Wurtemberg,  Wilfried Kretschmann,  avait  fait preuve de la même volonté de rassemblement, d’ouverture et de responsabilités, ce qui lui a permis de regagner. L’écologie est une valeur d’avenir, pas de repli sur soi ni de dogmatisme. Sa place est au centre de la vie politique, ni en marge ni à l’extrême. Etre démocrates, c’est défendre des valeurs humanistes. C’est cela qui doit fonder l’union durable des démocrates et  des écologistes en France et en Europe.

En France, face à la montée du  poujadisme et de l’extrême droite,  responsabilité, ouverture et rassemblement sont tout aussi nécessaire. L’UDE, qui rassemble des courants issus de la tradition démocrate et de la tradition écologiste prône depuis sa création ces valeurs.  L’UDE a réaffirmé ce weekend  sa détermination à agir et se situer au cœur de la vie politique française.  L’UDE qui  a participé à la création de la Belle Alliance Populaire s’emploiera  à élargir cette union. L’Ude organise les 25 et 26 aout son université d’été à Nantes, puis sera co-oganistateur  de celles de  la Belle Alliance Populaire.

 

Communiqué de Presse de l’UDE | Attentats à Paris

logo UDE condensé

Communiqué de Presse de l’UDE | Attentats à Paris

“Notre pays est confronté à une horreur totale, absolue. L’UDE tient en tout premier lieu à apporter son soutien aux victimes et à leurs proches.

La France est attaquée parce qu’elle combat la barbarie que Daesh impose en Syrie et en Irak.

Nous devons être unis, face à cette douleur qui nous submerge, unis pour répondre à cette attaque abominable, unis pour nous défendre, unis pour continuer à combattre les auteurs de ces attentats, leurs commanditaires et leurs complices.

Nous voulons saluer le courage et le dévouement des forces de sécurité et de secours.

Nous serons au côté du gouvernement pour affronter cette épreuve.

Nous sommes la République, porteuse des valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité.

Ces monstres ne feront pas de nous des monstres.

Nous allons pleurer nos morts, châtier les auteurs et tous leurs complices, relever la tête. Et vivre.

Vive la République, vive la France.”

 

Jean-Vincent PLACE, Président de l’UDE

François de RUGY, co-président de l’UDE

Jean-Luc BENNAHMIAS, co-président de l’UDE

 

Retrouvez les photos du Congrès Fondateur de l’UDE !

 

Voici quelques photos-souvenir du Congrès fondateur de l’UDE du 17 octobre 2015 à la Cité des sciences et de l’industrie de La Villette, avec les partis fondateurs, le Front Démocrate Ecologique et social de Jean-Luc Bennahmias et Ecologistes! de François de Rugy et Jean-Vincent Placé.

Écoutez ou réécoutez le live du Congrès Fondateur de l’UDE sur Radio Frondem’air

Samedi 17 octobre 2015, avait lieu le Congrès Fondateur de l’UDE, retransmis en direct live sur Radio Frondem’air, la WebRadio du Front Démocrate Écologique et social, parti fondateur de Jean-Luc Bennahmias, avec Ecologistes! , le parti de Jean-Vincent Placé et François de Rugy.

Extraits de l’article du Figaro :

“La famille s’agrandit. Alors que les premières pierres de la «maison commune» avaient été posées au printemps, l’Union des démocrates et des Ecologistes (UDE), qui rassemble des responsables du Front démocrate écologique et social et du nouveau parti Ecologistes!, a été lancée officiellement samedi après-midi, à l’occasion d’un congrès fondateur et en présence d’environ 300 militants.”

“Jean-Vincent Placé affiche lui une mine plus sévère qu’à son habitude. Le sénateur est président de la confédération de partis. Il a rédigé son discours de clôture, quand d’ordinaire il se laisse aller à l’improvisation ou préfère éviter les pupitres. «On va réintéresser les citoyens au débat d’idées», ambitionne-t-il. Dans des accents vallsistes, l’écologiste social-démocrate a vanté son engagement «réformiste», la République, la laïcité. Il a défendu, pêle-mêle, la mondialisation, l’Europe, et fustigé le nucléaire, le diesel, «ces impasses du passé dont il nous faut sortir». «C’est une écologie du pouvoir, de la prise de pouvoir», a-t-il lancé, engageant très clairement l’UDE dans toutes les échéances électorales à venir et marquant la rupture avec EELV. L’élu se montre agacé d’être réduit à un militant pro-Hollande. «Nous ne sommes pas une officine vassalisé», fait-il remarquer à la presse. «Nous représentons l’écologie qui assume ses responsabilités», souligne de son côté François de Rugy, co-président de l’UDE, qui n’a jamais caché son envie de devenir un jour ministre.”

 

Lancement de l’UDE

Le Traité des Fondateurs

Les crises multiformes – sociales, écologiques, morales – que traverse notre pays, nécessitent un nouvel élan démocratique et un rassemblement des forces de progrès, revendiquant une vision moderne de la social-démocratie et de l’écologie réformatrice.

Les signataires, rassemblés ce jour, entérinent la création de l’Union des Démocrates et des Écologistes (UDE), une fédération politique qui se situe au centre gauche de l’échiquier politique français.

Elle réunit celles et ceux qui partagent une vision réformatrice du pouvoir, se reconnaissent dans les valeurs républicaines, d’écologie de progrès, de social-démocratie, de laïcité, et sont résolument pro- européens.

Respectueuse de ses identités et ses différences, l’Union des Démocrates et des Écologistes assume le dépassement des clivages de postures, des oppositions factices, des schémas d’hier, permettant le rassemblement dans une maison commune, des progressistes, des écologistes réformateurs et des sociaux-démocrates.

Nous soutenons l’idée d’une démocratie moderne, bâtie autour de responsables politiques, associatif, citoyens, réunis pour proposer les grandes réformes dont le pays a vitalement besoin, et portant une capacité à nouer des compromis, dans le cadre d’un dialogue social renouvelé.

Nous portons l’idée d’une transition écologique ambitieuse, luttant contre la surexploitation des ressources naturelles et la destruction des écosystèmes, et préparant l’avènement d’un nouveau modèle de développement. Nous défendrons l’économie verte, porteuse d’emplois, le développement de filières innovantes, l’économie circulaire, la reconversion de l’économie carbonée.

Nous assumons un clair positionnement pro-européen, soutenant l’idée d’une Union Européenne qui abandonne les politiques d’austérités, lutte résolument contre le changement climatique – par une action diplomatique plus puissante – et qui pèse de tout son poids dans le concert des nations.

Nous défendons l’idée d’une Union Européenne plus lisible, au fonctionnement plus démocratique, offrant des politiques porteuses d’espoirs pour les citoyens européens, des politiques innovantes et socialement positives, en particulier pour la jeunesse.

Celles et ceux qui n’ont pas renoncé au redressement économique, démocratique et moral du pays doivent agir ensemble, rassemblés pour porter une nouvelle ambition.

Acteur des changements nécessaires face à l’immobilisme et au front des refus en tous genres, l’Union des Démocrates et des Écologistes sera force de proposition, positive et pragmatique, souhaitant offrir des perspectives ambitieuses de redressement au pays, en assumant pleinement ses responsabilités, dans le débat public, dans nos territoires, comme à l’Assemblée nationale et au Sénat.

Les Fondateurs