Communiqué de presse UDE | Union Européenne : Jean-Vincent Placé salue les propositions concrètes de Jean-Claude Juncker

Jean-Vincent Placé, président de l’UDE salue les propositions concrètes en faveur de l’Europe faites par M. Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne,  à deux jours d’un sommet de chefs d’Etat et de gouvernement à Bratislava.

M. Juncker, rappelant à juste titre la nécessité de protéger les citoyens de l’Union et son modèle social a  proposé des solutions volontaristes pour ressouder l’Europe.

Parmi elles, la nécessité d’améliorer la coopération en matière de sécurité et de défense,  et  la création d’un quartier-général unique au sein de l’UE, reposant  sur des ressources militaires communes mais aussi le renforcement du plan d’investissement avec la création d’un nouveau plan destiné à l’Afrique et au Moyen-Orient

Sur le plan économique, M. Juncker a réaffirmé sa la nécessité  de lutter contre le chômage, notamment celui des jeunes, avec la création d’un corps européen de solidarité, et l’importance de renforcer la lutte contre le dumping fiscal,  en  rappelant que « chaque entreprise, quelle que soit sa taille, doit payer des impôts là où elle fait des bénéfices ».

Ces propositions, à l’instar du doublement du fond d’investissement sur la mandature 2014/2020, marquent une volonté réelle de reconstruire l’Europe, cependant pour l’UDE il est essentiel d’amplifier cette dynamique.

Il convient de doubler le budget européen, soit 2% du PIB de l’Union, en appliquant enfin la taxe Tobin, et en assumant la mutualisation des dettes par l’émission d’Euros Obligations.

L’UDE propose  en matière de sécurité, de créer un « FBI européen » et de renforcer les moyens humains et financiers de Frontex pour assurer le contrôle et la protection des frontières extérieures de l’UE.

Face aux défis populistes et xénophobes il est désormais temps de construire l’Europe par la culture, en renforçant l’identité Européenne, par exemple en enseignant davantage l’histoire de l’Europe dans les écoles, en démultipliant les résidences d’artistes, en donnant des visages de musiciens, peintre et d’écrivains, aux billets Européens, en mettant en place des équipes européennes dans les grandes compétitions sportives…

La création d’un Erasmus pour tous, notamment pour les salariés et demandeurs d’emplois, artistes, chefs d’entreprises…. aura par ailleurs des bienfaits économique en favorisant les échanges de bonnes pratiques économiques et sociales, en participant à l’ouverture d’esprit, au renforcement des coopérations économiques et scientifiques, à l’innovation et aux partages des connaissances.

Enfin l’Europe doit redevenir le fer de lance de la lutte contre le dérèglement climatique, en luttant contre le dumping écologique par l’instauration d’une taxe carbone aux frontières de l’UE et en renforçant le respect des normes sociales et environnementales.

Rencontres d’été de l’UDE | La Rochelle, 25-26 août 2016

Au programme cette année : des débats (environnement, Europe, réformes), des ateliers pratiques (élections, communication, numérique) et comme toujours des moments conviviaux, et l’occasion de débattre du rôle des démocrates et des écologistes d’ici 2017… et après.

>>> Inscrivez-vous vite, en cliquant ici ! 

Pensez aussi à réserver dès maintenant votre hébergement ! 

Pensez si vous le pouvez à mutualiser votre chambre, avec vos amis où d’autres adhérents !

A ce jour, il reste encore des chambres libres :

  •  Ibis La Rochelle Centre 
  •  Mercure Vieux Port
  •  Novotel La Rochelle Centre
  • Première Classe Les Minimes (Dans le centre)
  •  Best Western Le Champelain (Dans le centre..)

Et plus d’hôtels à La Rochelle en cliquant ici

Communiqué de presse UDE | BREXIT

BREXIT : “un désaveu pour l’Union, qui nous oblige à repenser l’Europe plus politique et plus intégrée” (J-V. Placé & C. Madrolle, UDE) 

Paris, 24 juin 2016

L’Union des Démocrates et des Écologistes (UDE) prend acte, avec regrets, de la décision du peuple britannique de quitter l’Union Européenne après plus de 40 ans de parcours commun.

Même si David Cameron a joué avec le feu sur ce référendum, c’est un incontestable désaveu pour l’Union Européenne, sa gouvernance, son organisation, sa structure technocratique” ont jugé Jean-Vincent Placé et Christophe Madrolle, président et secrétaire général du parti.

Avec le départ de la Grande Bretagne, nous payons aussi des décennies d’atermoiements de l’institution, mais également des Etats-membres quant à leur relation avec Bruxelles” ont-ils ajouté.

L’avenir immédiat s’annonce difficile pour l’Union, mais cette première va nous obliger à repenser en profondeur le projet européen” ont-ils encore affirmé.

L’UDE, formation pro-européenne, appelle toutes celles et tous ceux qui croient encore au projet européen à ne pas baisser les bras, à poursuivre leur engagement dans une Union qui doit être désormais plus politique et plus intégrée encore. L’UDE prendra toute sa place dans le débat sur l’avenir européen ” ont-ils assuré.

Communiqué de presse UDE | Oui au débat pour éclairer les français sur l’avenir du nucléaire.

Trois grands syndicats de l’Energie (CGT, FO, CFE-CGC)  viennent de demander un débat sur l’avenir de la filière nucléaire française. Même si, contrairement à leurs propos,  deux grands débats ont déjà eu lieu, en 2012 lors de l’élection présidentielle et lors du projet de loi sur la transition énergétique, l’UDE répond favorablement à cette demande.
En effet, la démission tonitruante du directeur financier d’EDF, avertissant de problèmes financiers majeurs à venir pour son groupe, les pertes massives et la recapitalisation d’AREVA par l’État ; montrent à l’évidence que notre pays  a besoin de débat régulier sur ces enjeux majeurs.

Sur cette question de la transition énergétique et de l’avenir du parc nucléaire français, le débat public organisé  avec le plus grand nombre avec des d’arguments vérifiables est la meilleure solution, plutôt que de livrer les décisions à l’influence des lobbys et des émotions du moment.

Enfin, même si ce débat est utile en France, l’UDE pense qu’il l’est tout autant au niveau Européen.

Dans ce débat l’UDE est prête à prendre toute sa place et à développer des positions argumentées et dynamiques qui permettront de dégager des perspectives d’avenir.

 

 

Communiqué de presse | Réaction à l’intervention du Président de la République

« Un président juste, combatif et rassurant. »

L’UDE salue la détermination et la volonté exprimées par François Hollande de continuer à renforcer le modèle social français tout en le modernisant pour le rendre plus juste. Le Président a réaffirmé la nécessité de dialoguer pour mieux réformer, de rassembler pour agir dans la justice sociale, en réduisant les inégalités et en œuvrant pour l’octroi de nouveaux droits.

“Notre pays était en quasi faillite il y a quatre ans. Désormais, grâce à l’action du gouvernement, les fondamentaux de notre économie sont rétablis, les déficits se réduisent, les entreprises reprennent confiance. La France est à nouveau sur les rails, prête pour affronter la compétition internationale.”

« Le Chef de l’Etat a rappelé son engagement en faveur de la modernisation des politiques publiques, et de  la simplification du quotidien des entreprises comme celui des particuliers.» a salué le Président de l’UDE, Jean-Vincent Placé.

Le Président de l’UDE a également souligné « la détermination du Chef de l’Etat pour l’écologie, rappelant ce soir la baisse de la part du nucléaire et l’importance d’accroitre la part des énergies renouvelables et du mix énergétique .

Après le succès de la COP21, le Président de la République tient également sa promesse de fermer la Centrale de Fessenheim » s’est-il encore félicité.

Rassembleur, le président a démontré sa maîtrise des dossiers et réaffirmé la nécessité d’une France ouverte sur le monde, s’inscrivant pleinement dans l’Union Européenne, tout en soulignant l’indispensable préservation de notre pacte républicain.

Communiqué du député F-M LAMBERT (UDE) sur les défaillances de l’ARS suite à l’incident du 9 mars dernier à l’usine Alteo

Le député François-Michel LAMBERT (UDE) interroge le ministère de la santé sur les défaillances de l’ARS suite à l’incident du 9 mars dernier à l’usine Alteo.

Gardanne le 15 mars : Le député UDE de Gardanne, François-Michel LAMBERT a interpellé Marisol Tourraine sur le rôle de l’Agence Régionale de Santé (ARS) de PACA dans la gestion de la crise qui a suivi la fuite des vapeurs d’eau avec de la soude à l’usine Alteo dans la nuit du 9 au 10 mars dernier. Étonné du manque de communication dans cette affaire de la voix de l’Etat en matière de santé au niveau local, le députe affirme que  « si la situation pouvait ne pas être jugée urgente ou prioritaire pour l’ARS, il n’en va pas de même pour la population qui a besoin d’être rassurée ou d’avoir un avis médical officiel. »

Le député UDE s’interroge sur le fait que l’ARS n’a pas participé aux réunions de crises qui ont suivi l’incident et sur le fait que « que l’ARS PACA ne s’est pas mobilisée à la hauteur de ce que pouvait attendre la population, les élus et les services de secours. » Le député profite de cette occasion pour demander à la ministre de la santé et des affaires sociales quelles seront les mesures correctives envisagées pour que dans le cas d’incidents extraordinaires et similaires, l’ARS soit constamment présente aux cotés de la population, et pour que l’angoisse légitime des populations provoquée par le mutisme de cette institution clée ne se reproduise pas.

Voilà plusieurs mois que dans le dossier Alteo, l’une des défaillances est celle des services de l’Etat. Sans retirer les responsabilités de l’industriel, nous devons remettre l’intervention de l’Etat au niveau qu’il aurait toujours dû être” conclut FM Lambert

Pour info : FM Lambert s’est rendu ce lundi à l’usine Alteo pour rencontrer la direction et prendre en compte la situation et les mesures engagées pour l’ensemble des enjeux, Securite, Sante, Environnement, liées à l’exploitation industrielle d’Alteo Gardanne.

Le député ou ses collaborateurs ont participé à toutes les réunions qui ont suivi la découverte de l’incident.

PORTRAIT | Jacqueline Ferrari, Conseillère régionale UDE

Jacqueline FerrariNative d’Auxonne (Côte d’Or) et habitante de Chaux des Près (Jura), Jacqueline Ferrari est comptable de formation. Directrice de régies publicitaires pendant 15 ans pour des journaux locaux, puis gérante d’un commerce, elle est aujourd’hui conseillère dans le domaine de la santé au naturel. Egalement très impliquée dans le milieu associatif, elle soutient la création et la reprise d’entreprises dans le Jura en tant que bénévole de la plateforme Initiative Jura. Très engagée localement, elle est membre du Conseil d’administration de la Foire du Jura et membre de Jura-Promotion, qui favorise la concertation interne entre tous les partenaires ayant un projet d’action pour le Jura. 

Élue conseillère régionale UDE de Bourgogne-Franche-Comté en décembre dernier, elle préside la 4ème Commission “Développement des territoires, transports, déplacements, intermodalités, écologie, énergie, santé.

Félicitations à Jacqueline Ferrari, Conseillère régionale UDE de Bourgogne Franche-Comté, élue à la Présidence de la 4e commission

Discours d’investiture de Jacqueline Ferrari élu ce 25 février 2016 à la Présidence de la 4ème commission du nouveau Conseil Régional de Bourgogne Franche-Comté

4ème Commission : Développement des territoires – Transports – Déplacements – Intermodalité – Écologie – Énergie -Santé- Infrastructures numériques

« Mesdames, Messieurs, Chers collègues,

Je tiens tout simplement à vous remercier de la confiance que vous me portez. C’est un honneur pour moi de devenir la Présidente de la 4ème Commission.

Dans l’exercice de ma présidence de commission, je n’aurai de cesse de vouloir garantir à chacun, quelques soit sa couleur politique, la possibilité de pouvoir pleinement exercer les prérogatives que nous ont confié les électrices et électeurs de Bourgogne Franche-Comté.

Consciente et certaine que les enjeux qui sont face à nous dans les secteurs du développement des territoires, des transports, des déplacements, de l’intermodalité, l’écologie, l’énergie et la santé constituent de véritables préoccupations au quotidien pour nos concitoyens, soyez sûr que ma présidence de commission aura pleinement pour objectif de garantir un travail et des débats de qualités, loin je l’espère des postures politiciennes.

En effet, chacun d’entre nous pendant la campagne électorale a pu ressentir la défiance et la perplexité de nos concitoyens à l’égard des élus.

Sûre de pouvoir compter sur le sérieux et l’implication de chacun, fidèles aux engagements que nous avons pris respectivement auprès des Bourguignons et Francs-Comtois, nous participerons je l’espère à redonner pleinement confiance en notre institution.

Je vous remercie. Au travail maintenant. »

Jacqueline Ferrari

Discours présidentiel : Jean-Vincent Placé, Président de l’UDE, salue la détermination de François Hollande

Président - Parlement Congrès VersaillesVersailles, le 16 novembre 2015

A l’issue de l’intervention du Président de la République devant le Congrès réuni à Versailles, Jean-Vincent Placé, Président de l’UDE a réagi :

“Le discours ferme du Président de la République marque la détermination de la France a ne pas céder à la peur, réaffirmer la force de la République et mener au plus haut niveau, et jusque au bout, le combat contre le terrorisme.” a jugé le Sénateur de l’Essonne, présent à Versailles.

“La réunion du Conseil de Sécurité de l’ONU, la poursuite des frappes contre Daesh, et la formation d’une grande coalition internationale et européenne : la France assume ses responsabilités” a t-il ajouté.

“La proposition présidentielle de réforme de la Constitution, le renfort des moyens des forces de l’ordre, de la justice et le maintien des moyens de la défense va dans le sens d’une adaptation aux nouvelles réalités et aux nouveaux défis que notre pays doit affronter” a t-il conclu.

Communiqué de Presse de l’UDE | Attentats à Paris

logo UDE condensé

Communiqué de Presse de l’UDE | Attentats à Paris

“Notre pays est confronté à une horreur totale, absolue. L’UDE tient en tout premier lieu à apporter son soutien aux victimes et à leurs proches.

La France est attaquée parce qu’elle combat la barbarie que Daesh impose en Syrie et en Irak.

Nous devons être unis, face à cette douleur qui nous submerge, unis pour répondre à cette attaque abominable, unis pour nous défendre, unis pour continuer à combattre les auteurs de ces attentats, leurs commanditaires et leurs complices.

Nous voulons saluer le courage et le dévouement des forces de sécurité et de secours.

Nous serons au côté du gouvernement pour affronter cette épreuve.

Nous sommes la République, porteuse des valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité.

Ces monstres ne feront pas de nous des monstres.

Nous allons pleurer nos morts, châtier les auteurs et tous leurs complices, relever la tête. Et vivre.

Vive la République, vive la France.”

 

Jean-Vincent PLACE, Président de l’UDE

François de RUGY, co-président de l’UDE

Jean-Luc BENNAHMIAS, co-président de l’UDE